Contactez un(e) Animateur(rice)

Sélectionner une langue

Retour

L’ail : un condiment petit par sa taille, grand par ses vertus !

Ajouter à la liste de lecture

Rôti dans l’huile d’olive, il peut fondre dans la bouche comme du beurre, tandis qu’haché et cru, il peut avoir un goût piquant et relever vos salades ou vos marinades.

Quoi qu’il en soit, ce condiment semblable à une herbe offre des avantages significatifs, à l’intérieur comme à l’extérieur. (Sans oublier que c’est délicieux !)

Contre les imperfections de la peau, l’ail luttera !

Camarades adolescents, cette information risque bien de vous changer la vie. Un vilain bouton d’acné apparaît pile au milieu de votre nez, pas de panique, allez chiper une gousse d’ail dans la cuisine, saisissez-vous avec fermeté d’un couteau tranchant, coupez une gousse d’ail en deux et enfin, frotter avec cette mollesse qui vous sied si bien la vilaine pustule. Une pratique certes malodorante mais très efficace pour réduire l’infection.

Contre la chute des cheveux, l’ail sera d’une efficacité redoutable !

Là encore, il n’est nul besoin de se tourmenter, l’ail s’en occupe ! Pelez et hachez 5 belles gousses, puis mélangez-les avec 50 ml d’huile d’olive. Enfin, et c’est là le moment le plus délicat, attendez deux jours avant d’utiliser la préparation fait maison en masque imparable pour vos cheveux.

La santé cardiovasculaire, l’ail l’améliorera !

La recherche indique que l’ail peut avoir un impact positif sur vos artères et votre tension artérielle. A l’instar de l’aspirine, il empêche la coagulation du sang. Résultat, une meilleure fluidité, ce qui prémunit notre système contre les risques cardiovasculaires, mais participe aussi à diminuer la tension artérielle et le taux de cholestérol. Si c’est pas beau…

Un anti-inflammatoire ? L’ail fonctionnera !

La recherche a montré que l’huile d’ail fonctionne comme un anti-inflammatoire. Si vous avez des articulations ou des muscles douloureux et enflammés, frottez-les avec l’huile.

Un remède efficace pour les angines hivernales !

Bien moins graves mais tout aussi embêtants, les angines et autres picotements de la gorge. Encore une fois, notre super-héros s’impose comme un farouche adversaire des vilaines maladies. En cas donc d’irritation de votre gorge, la posologie est la suivante : gousses d’ails crus broyés dans une purée ou dans une salade, midi et soir et ce, pendant 2 jours maximum. Un peu raide certes, mais efficace.

Un allié endurant pour la conservation !

Six mois pour le blanc, deux fois plus pour le rose, l’ail est du genre endurant. Évidemment, nous parlons ici de l’ail préalablement séché, le frais – éminemment plus goûtu – ne se conserve que quelques jours au réfrigérateur… Difficile dans ces conditions d’en gaspiller. Tout juste faut-il être un minimum précautionneux concernant le garde-manger. Sur ce point, rien que du classique : un endroit sombre et sec à température ambiante, sans oublier notre coffre à ail et échalotes !

Comment conclure une telle aventure, si ce n’est par une anecdote historique. Sachez dès lors que sous le règne du roi égyptien Toutankhamon, 7 kg d’ail permettait d’acheter un esclave. Ce qui, reconnaissons-le, est plutôt commerçant…

Ajouter à la liste de lecture Imprimer l'article
Découvrez tous nos produits dans notre catalogue Automne/Hiver 2023
Montrez-moi
Modes de paiement
Expédition
Achat sécurisé
  • Livraison rapide et offerte dès 89€
  • Protection des acheteurs et des données
  • Paiement sécurisé avec cryptage SSL